Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Among Other Trees

Un blog sur mon quotidien à l'étranger - My Blog on my daily life abroad

Canada : C'est fini

Publié le 2 Septembre 2015 par Bobbie in Canada

Me voilà à attendre que la porte d'embarquement s'ouvre, à l'aéroport de Vancouver.

Il pleut. Mais il ne pleuvait pas quand j'ai pris le métro et que, par les fenêtres en plexiglass, j'ai pu voir les montagnes une dernière fois.

Que dire? Rapidement, là, je hais définitivement le fait que les machines remplacent les hommes partout dans le monde. Déjà à l'aéroport, les hôtesses t'invitent en forçant la main, à récupérer un tag pour ta valise via des ordis (quand tu as déjà enregistré en ligne). Evidemment, ayant un nom composé, ça passe pas...Et tu ne peux pas argumenter avec la machine...Bref...

Que dire? Si je regarde ma vie passée ici...je pense que j'ai une petite liste à vous faire.

Tout d'abord, si il y a bien une chose qui m'a fait marrer pendant ces 6 mois, c'est la structure de la ville. Vous savez le jeu Sim's? Un jeu de simulation de vie quotidienne de bonhomme que tu créés toi-même? Et bah, au moins, je sais que les designers viennent d'Amérique du Nord. Les rues sont parallèles, droites, avec un trottoir que tu suis absolument sans trépasser sur la pelouse de la maison voisine. Tiens en parlant de maison, le fait que certaines n'est pas de barrière, portail, ou massif d'arbre pour emppêcher l'intrusion d'autrui, c'est top aussi. Il faut dire que les gens respectent précautionneusement la propriété d'autrui. Pour continuer sur les maisons, leur structure en papier mâché qui leur donne un air vétuste. Dernièrement, avec le fort courant, j'ai confirmé ma théorie : s'il y a une catastrophe naturelle, les dégats risquent d'être très importants pour pas mal de quartiers à Vancouver. Il y a ses écoles aussi qui ont l'air de récréation ouvert à tous. Pas de portail non plus. Ce qui peut impliquer que les élèves peuvent s'enfuir à tout moment de leur établissement scolaire....pas comme en France où juste le fait de sortir de l'enceinte du collège, lycée (alors ne parlons pas de l'école primaire) était une épreuve à passer à grand coup de carnet de liaisons signés par les parents...Je vous jure, là j'ai envie de rire rien qu'en pensant à ce système de merde français.

LA vie à Vancouver, c'est quelque chose. Il y a les gens qui aiment les activités outdoors, s'enfuir de la ville tous les week-ends randonner, kayaquer, skier, et ceux qui se contentent de toutes les activités en salle (gym, yoga, boxe,...Mais la gm avec tous les appareils de muscu restent de loin l'activité la plus fréquente). Il y a tous ces convenients stores et fastfood chain ouvert à n'importe quelle heure de la journée, laissant les gens manger du fatfood pour un prix dérisoire à 10h, 12h, 16h, 23h. Je comprends pourquoi l'obésité touche en partie l'Amérique du Nord.

Le café est un autre buisness ici. Je me rappelle encore comment ma Mom critique les gens s’arrêtant au Starbucks en France et qui veulent se donner un air de : 'I am like an american'...Elle a bien raison. Les starbucks en France, bien que vendant du café, n'est pas le même culte qu'en Amérique du Nord. Ici, tu prends un café à n'importe quelle heure de la journée parce que les horaires de travail sont dingues, que te déplacer de X à Y tous les jours, c'est pas évident et que boire son café dans le bus ou sur le chemin pour accéder au burean, c'est plutôt cool pour passer le temps. Les cafés ici, tu as trois tailles...Le tall, l'extra et le super-size. Un tall café, c'est l'équivalent d'une tasse en France. A ça tu rajoutes à ta guise Lait/Crême, Sucre, Vanille, Canelle, Muscade etc... Tout ça pour 2 $. Le café, c'est un peu comme la bouteille d'eau que tu te trimballes. Alors que si tu vas en France, je doute que le café soit à 2€ pour la taille équivalente. Tu trouveras dans n'importe quelle ville américaine, plusieurs personnes avec leur gobelet et le chapeau-biberon dessus. C'est culte et c'est tradition à la fois.

Il va sans dire qu'avec les prix abordables pour de la mal-bouffe, il y a énormément de gachis. Pour 12$ HT à peine dans un pub populaire, tu obtiens un burger (king size) avec sa tripotée de frites (ou d'oignons frits <3, ou de carottes frites, ou de patates douces frites). Le burger est tellement énorme que la plupart laisse leur frites et un quart de leur burger. Tout ça qui part à la poubelle. Et je ne parle que du Burger...Penser aussi au pizza, Nachos....Le gachis est une partie du Canada que j'ai le moins aimé.

La majorité des resto sont aussi asiatiques...étant donné que 30 à 70% de la population, considérant différents quartiers, ont des origines asiatiques. En revanche, je ne peux que féliciter les resto qui proposent une diversité de plats. En France, tu veux manger chinois? Bah payes tes nems, ta soupe pékinoise et tes nouilles aux champignons noirs...Ici, j'ai découver les Dim-sum, les phô et bien d'autres plats que tu ne trouves pas en France. Pareil pour les sushi...en France la carte est un peu fade...Des Sushi, des makis, des sashimis...ici, ils te proposent des bols de je ne sais quoi, des compositions pour les makis que tu n'aurais jamais imaginé ( comme le saumon fumé grillé dans le rouleaux du maki, etc...) et même des apéritifs originaux...Sans compter que dans tous magasins alimentaires (que cela soit les francisés ou les indépendantes épiceries) tu trouves des produits de tout le monde : en majorité : traditionnels, asiatiques, ou indiens. Va en France à Leclerc, Carrefour et l'épicerie du quartier....est-ce que tu trouves du Chop-suey? Des racines de lotus? Du Tofu? Ou des racines de manioc?...j'en doute. Et ça va énormément me manquer...Bon Ok. je dois avouer que je suis contente de retrouver de la vraie viande et des produits primaires plutôt que des produits déjà transformés tels que des Steak-hachés qui ne sont même pas nature mais avec du Fromage, et des piments de jericho. Du vrai fromage et surtout du vin à prix raisonnable. Le mythe du vin ici est bien confirmé...Ca coute un bras de boire du vin...même dans les pubs...c'est 8$ le verre...un peu cher non?

Ici, j'ai énormément apprécié ce melting pot de culture...nous sommes plusieurs et uns à la fois...et nous partageons nos cultures sans perdre nos racines.

J'ai récemment regardé l'auberge espagnol puisque le titre de ce film est tombé sur le tapis récemment. Une bonne raison de le regarder? Je vais sûrement partir vivre à Barcelone d'ici Décembre. Mais une phrase du protagoniste principal m'a rééllement marquée : Quand tu arrives dans une ville, tout semble le bordel...les rues, les gens, la vie...puis une fois que tu as emprunté un paquet de fois les mêmes rues, fait tes courses aux mêmes supermarchés....tout est intégré dans ta vie...et tu apprends à les aimer et tu oublies à quel point c'était destabilisant quand tu es arrivé...Voilà...c'est une phrase bien vraie...et c'est une phrase bien mélancolique aussi.

Je vous laisse, mon embarquement ne va pas tarder !

Commenter cet article